Danse kabyle
Lumière sur...

LA DANCE KABYLE EST UNE ESTAMPILLE IDENTITAIRE.

D’aucuns croient que les dances kabyles ne sont que « cṭeḥ wa rdiḥ » ! Et qu’elles sont toutes pareilles et vides de sens, à part la fonction ludique. Eh bien, non !!

Les dances kabyles sont des expressions culturelles à la fois figuratives, rituelles, propitiatoires, thérapeutiques et ludiques. Elles se distinguent à travers des genres différents et chacune d’elles a une fonction déterminée et joue un rôle bien défini dans l’équilibre individuel et pour raffermir la convivialité communautaire.

Elles se pratiquent dans des cérémonials et des circonstances particulières de la vie en société, lors des occasions appropriées (non seulement fetes matrimoniales !) et, à l’instar des genres musicaux, chacune d’elles porte même un nom distinctif :
« Tigmarin », « Tisekkwrin », « dderza », « tabrurezt », « taqfafayt », « aqellal », « tizuraz », « tazlalazt », « taglilezt », « tahulit », « ajeddeb », ecc.

Dommage, nous avons perdu tout cela, aujourd’hui !
Nous déprécions nos traditions séculières, car étourdis et sidérés à notre insu. Nous négligeons outrageusement les expressions qui fondent notre entité identitaire et qui lui donnent une estampille, un visage. Nous dilapidons lamentablement la richesse incommensurable de notre patrimoine culturel dans l’oubli, nous n’en prenons pas soin et ne le valorisons point.

Ce faisant, nous sommes culturellement désinvoltes et socialement imprévoyants. Pour le moins !

Dahman At Ali

Related posts

Détérioration de la fresque à Alger : l’auteur arrêté et incarcéré

Amnay Ait

Il est décédé dans un hôpital parisien : Idir n’est plus

Amnay Ait

Retrouvailles avec ma Kabylie…

Rédaction

Leave a Comment